Accueil  Plan du site  Contact
  Agenda   Revue de presse   Chiffres clés   FAQ
Recherche
  عربية    Español    Français    English    Deutsch    Русский    Português    Italiano  


 
Réseau routier Réduire
Puissant facteur d’unification, le réseau routier a joué au lendemain du retour de la région du Sahara à la mère patrie un rôle de premier ordre dans le développement de la région.

En effet, le réseau routier a accompagné l’aménagement portuaire. Il a ainsi établi une complémentarité directe entre les voies terrestres et les voies maritimes suivant une double orientation : d’une part Est-Ouest afin de faciliter l’accès à la mer à partir des régions intérieures ; d’autre part Nord-Sud pour créer une liaison directe avec les différents pôles de développement au nord du Royaume.

Au lendemain de la libération de la région du Sahara, les objectifs principaux assignés au programme routier dans la région ont été les suivants :
  • Assurer l’acheminement des produits de première nécessité pour l’approvisionnement des populations. En effet, l’établissement des liaisons routières a permis le rattachement de la région aux centres de production et de distribution nationaux notamment aux riches plaines agricoles du Souss.
  • Rompre l’isolement géographique de la région par la création de liaisons intégrées au réseau national. La mise en place d’axes routiers conformes aux normes en vigueur a permis le prolongement du réseau national et a consolidé les liens Nord-Sud entre le Royaume du Maroc, le Mauritanie, le Sénégal et le reste des pays subsahariens.
  • Améliorer les moyens internes de liaison en créant un maillage de routes reliant les centres ruraux aux agglomérations urbaines pour stimuler les échanges intrarégionaux.   
Initialement, le  réseau routier de la région ne comportait que 70 km de routes modernes. Le reste était difficilement praticable : il se réduisait à un corps de chaussés composé de matériaux naturels sur lequel était appliquée une légère imprégnation de bitume de résistance très limitée. 

Depuis 1975, des investissements lourds ont été opérés par le Royaume du Maroc pour le renforcement du réseau routier et ce, malgré les problèmes spécifiques de mise en œuvre des routes en milieu désertique (maintenance, ensablement…). Le tableau suivant présente l'état du réseau routier dans la région du Sahara au 31 décembre 2005 (en kilomètres) :

Région

Revêtues

Non revêtues

Total

Oued Eddahab-Lagouira

785

2 487

3 272

Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra

949

528

1 477

Guelmim-Smara

1 846

2 862

4 708


D'autres projets de revêtement de routes ont été programmés et entrepris entre 2005 et 2007 dans le cadre de programmes de routes nationales et rurales. Les données relatives à ces projets seront publiés ultérieurement.

Cartographie du réseau routier national :

ROYAUME DU MAROC.jpg


Réseau routier de la région Laâyoune/Boujdour :

PROVINCE LAAYOUNE FR 00.jpg


Réseau routier de la région Dakhla/Aousserd :

PROVINCE DAKHLA FR 00.jpg


Réseau routier de la région de Smara :

PROVINCE SMARA FR 00.jpg

Source : Direction des Routes (2007).
    
© CORCAS 2014 - Tous droits résérvés